Accéder au contenu principal

Articles

On a tous en commun la planète

Citoyens de la Terre, navigateurs et parents d’un petit garçon, Gabriel, de 6 ans, Jean-Luc et Sandrine ont décidé de témoigner de la richesse de la planète et de ses océans en allant, en voilier, à la rencontre de leurs habitants.
Au travers de ces rencontres, de ce qu’elles vont leur apprendre sur l’état de la planète et les solutions qui sont trouvées par ses habitants, ils veulent en témoigner, et modestement apporter leur contribution à la préservation de notre bien commun.
Périple commencé le 17 septembre 2018 de Sète, il les a conduit en Méditerranée, en Atlantique jusqu’à Ushuaïa ; à bord du voilier Luna Blu, propriété de la société Carbone-free, partenaire pour ses 10 ans d’existence de cette aventure.





Articles récents

"Les Tollemer et la mer"

Article dans "Art de ville" de juin 2020 : "Les Tollemer et la mer"
"Ils ont largué leurs amarres il y a deux ans, de Sète, et s’apprêtent à en regagner les pontons, fin juin : « C’était un voyage intime, familial, une aventure à entrées multiples », raconte Sandrine..."


Départ des Açores

Après un arrêt technique sur l'archipel des Açores, sans descente à terre pour cause sanitaire, départ ce jour ; objectif : Sète !


Position au 20 juin



Traversée de l'Atlantique (mai 2020)

Samedi 2 mai : Départ de l'équipage PEC de Jacaré au Brésil vers les Açores, pour un mois de traversée.

Ci dessous, un article de France 3 Occitanie (29/04)  et les derniers billets de Sandrine.

France 3 Occitanie : "Confinement : du Brésil à Sète, une famille traverse l’Atlantique en voilier"
Samedi 16 mai 2020 (#58)
Aux tendeurs sur l'Atlantique Bonne nouvelle, on n'a pas choppé le COVID-19 au Brésil ! Mauvaise nouvelle, notre pilote (1) nous a lâchés au milieu de l'Atlantique. Le quatrième équipier a rendu son tablier cette semaine. Terminée la croisière s'amuse. Ciao les Tollemer et Planète en Commun. Raymond s'est barré un beau matin, sans pitié, ni préavis. Nous laissant imaginer la suite sans lui. Dans une ambiance déjà chaude après un Pot au noir (2) retord, ça a jeté un froid. Qui allait bien pouvoir barrer le voilier sur les près de 2000 milles restants à parcourir ? Avec Jean-Luc, on s'est regardé en se disant que ça ne pouva…

L'itinéraire retour

De février à juillet 2020 (prévisionnel)